• La Flamme Waldemar Nobre
agrandir

Description du tableau:

Âme sylphide planant au dessus du temps Fille du vent et du pollen d'exquises fleurs Soleil de mes jours noirs au ciel impur Fantôme de l'amour,baume de mes tourments Rallume cette flamme,éclairage de mes peurs Oxygène du fugitif bonheur,glissant sur l'azur Ce rocher sacré porte en lui de la mer ta chanson Dans mon île les oiseaux -lyres jouent ta partition Au notes mélancoliques de ton coeur -violon Et son archet est l'épée qui déchire ma passion. Écoute les océans te pleurant dans ce coquillage Mon coeur y a fait sa demeure pour l'éternité Comme un enfant qui rêve dans sa cabane imaginaire Des sirènes cloîtrées,sans âge,y dessinent ton visage Si tristes ,elles entonnent un chant sans fin et désespère Pour revoir, enfin,la reine dans son palais extraordinaire. Texte de votre serviteur,W.Nobre